Saint-Malo est sans conteste l’une des villes les plus attachantes de Bretagne : elle constitue le joyau de la Côté d’Emeraude. Ses pierres ont inspiré les plus grands coureurs d’aventure et nombre d’écrivains célèbres. La ville fortifiée n’est qu’un rocher battu par les flots jusqu’à l’arrivée du moine Mac Low qui donne son nom à Saint-Malo. Commence alors une formidable aventure humaine. Au fil du temps, ce qui deviendra la « cité corsaire », l’intra-muros, prend le pas sur l’ancienne cité d’Alet, proche de la tour Solidor. Va naître alors une impressionnante lignée de marins et de figures historiquement remarquables. Et se dessine un patrimoine bâti d’un exquise richesse, fierté des malouins et objet d’admiration pour les visiteurs. Une particularité des remparts de Saint-Malo est qu’ils sont posés sans fondation sur le rocher et tiennent par le poids des pierres empilées. Du haut de ces remparts, vue dégagée sur les îlots qui parsèment la Baie. Quelques-uns sont accessibles à marée basse. 

FORT-LA-LATTE

Fort -la-Latte
Fort -la-Latte

Cap Fréhel par temps clair, sur ce belvédère somptueux, le regard porte jusqu’aux îles anglo-normandes. Le cap Fréhel est un balcon de grès rose surplombant la mer de quelque 70 mètres. À l’Ouest, toute la baie de Saint-Brieuc s’offre à vous jusqu’à l’île de Bréhat. À l’Est, voici en ombres chinoises le Fort-la-Latte, Saint-Briac, Dinard, Saint-Malo. À la pointe du cap, la vieille tour de Jean-Siméon Garangeau, ingénieur en chef et directeur des fortifications de Saint-Malo, dresse son allure trapue. Plein Est, le rocher de la Grande Fauconnière attirera les ornithologues confirmés. Sur les falaises, des nuées d’oiseaux forment un étonnant spectacle : mouettes tridactyles, goélands marins, bruns ou argentés, cormorans huppés, guillemots, et même le rare pingouin torda, se partagent un somptueux gratte-ciel.

Pratique : Tarif du stationnement : 1 € pour les motos, 2 € pour les voitures, 4 € pour les camping-cars.

LE MONT SAINT-MICHEL

Le mont Saint-Michel
Le mont Saint-Michel

L’image de Cancale, nichée dans le creux de sa baie séduit immédiatement. Délimitant par l’ouest la Baie du Mont-Saint-Michel, Cancale bénéficie d’une position avancée sur la côte. La ville s’est développée face à la baie en position d’abri. Il y a le Cancale d’en haut, celui de la falaise et le Cancale d’en bas, celui du port de la Houle et de ses jetées. Ancienne cité de corsaires et de terre-neuvas, Cancale est devenue une station de vacances très appréciée tout en gardant une flotille de chalutiers. Mais c’est aujourd’hui l’ostréïculture qui fait le renom de la ville. Trés belle promenade le long du sentier des douaniers, qui vous ménera du port jusqu’à la pointe du Grouin.

DINAN

Dinan
Dinan

SAINT-MALO

Saint-Malo intra-muros
Saint-Malo intra-muros

Au détour du chemin, tout juste passé le long monolithe appelé «doigt de Gargantua », le château se découpe sur l’émeraude de la mer. C’est à couper le souffle. Pont-levis, créneaux, mâchicoulis, arbalétrières, geôle et logis du châtelain sont plus vrais que nature. Et pour cause : ils datent du XIVe siècle pour les parties les plus anciennes et du XVIIe -XVIIIe pour le reste. Longtemps utilisé comme lieu de défense de la côte (il contribuait à protéger Saint-Malo des raids anglais). Fort-la-Latte subira un dernier assaut infructueux en 1815 lors des cent jours..

Pratique : Château de Fort-la-Latte Tél. 02 96 41 57 11. Ouvert tous les jours de 10 h 30 à 18h. Tarifs: 5,50 € par adulte; 3,50 € pour les enfants de moins de 12 ans.

CAP FREHEL

Cap Fréhel
Cap Fréhel

Le Mont Saint-Michel, lieu de pélerinage depuis la nuit des temps, n’ayant son pareil nulle part ailleurs, le Mont-Saint-Michel mystérieux, garde un caractère énigmatique lié à plus d’un millénaire d’histoire, à une architecture complexe faite d’imbroglios insolites mais aussi à sa situation géographique. Une statue de Saint-Michel placée au sommet de l’église abbatiale culmine à 170 mètres au-dessus du rivage. Élément majeur, l’abbaye et ses dépendances sont classées au titre des monuments historiques. La commune et la baie figurent depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les Fraternités monastiques de Jérusalem sont présentes depuis 2001 au Mont, ce qui fait resurgir son caractère religieux. La baie étant le théâtre des plus importantes marées d’Europe, la monumentale cité sur laquelle culmine l’abbaye fortifiée, se voit tantôt sur les sables partout à l’horizon, tantôt assiégée par la mer.

 

CANCALE

Cancale
Cancale

Dinan, très belle cité de caractère, avec son joli port sur les bords de la Rance. Située en fond de l’estuaire de la Rance, qui s’ouvre sur la côte d’émeraude entre Dinard et Saint-Malo, Dinan est encore aujourd’hui entièrement ceinte de ses remparts, les plus importants et les plus anciens de Bretagne. Ils forment, avec les nombreuses maisons en pans de bois, un atout majeur pour la cité médiévale. Des maisons à colombage bordent encore la place des Cordeliers, la rue de l’Horloge, la célèbre rue du Jerzual et d’autres voies pavées du centre. Les églises Saint-Sauveur et Saint-Malo s’élèvent au milieu des anciennes paroisses de la ville. Le nom « Dinan » provient de deux mots celtiques : « Dun » (colline, hauteur propre à la défense) et « Ahna » déesse protectrice des vivants et gardienne des morts. 


Pour les randonneurs ou les amoureux des balades romantiques, les chemins de ronde longent la côte d’Emeraude en passant par Dinard. Le GR47, qui passe plus au nord par le Mont-Saint-Michel, vous mène de Cancale à Saint-Briac aux remparts de Saint-Malo. Sa situation géographique vous permet de rayonner sur la côte d’Emeraude.

Notre appartement en location à Dinard vous apportera tout le confort dont vous avez besoin. Chaque appartement bénéficie d’une situation idéale au bord de la mer à moins de 150m des plages de Rochebonne ou de celle de Saint-Enogat, du centre commerçant, du Casino, du cinéma et de la place du marché de Dinard.